La famille VIGREUX dont nous descendons a vraisemblablement pour origine Bayenghem-lès-Senenghem (Pas de Calais) ou peut–être Nielles-lès-Bléquin également dans le Pas de Calais, à moins que les VIGREUX de Nielles les Bléquin ne soient une autre famille.

 

En tout cas on retrouve cette famille dès le début du XVIIème siècle à Nielles-lès-Bléquin. On la trouve également à Lumbres (Pas de Calais) et à Zutkerque (Pas de Calais), branche de Zutkerque qui s’installa au milieu du XVIIIème siècle à Gravelines (voir en V/1, ci-dessous) et à Bourbourg dans le département du Nord (voir en VI-1, ci-dessous) où on la retrouve encore au début du XXème siècle (voir les relevés faits au cimetière de Bourbourg en février 2003 ci – dessous).

 

On trouve également dès la fin du XVIème siècle des VIGREUX à Saint Omer et à Bayenghem les Senenghem à quelques km de Nielles les Bléquin (voir les dépouillements des actes notariés de Saint Omer réalisés par Mr Yves LEMAIRE), mais également à Dunkerque au XIXème siècle. Cette généalogie devrait pouvoir être largement étoffée. Ce patronyme VIGREUX se rencontre aussi très fréquemment sous la forme VIGOUREUX, VIGREU, VIGROEU.

 

Grâce aux « Relevés des dispenses de mariage accordées par le Pape pour l’officialité de Boulogne », troisième partie 1725-1730 [A.D. 62 1G692 à 1G698] parue dans Généalogie 62 N° 104, année 2009, page 278 et suivantes par M. CHAMPAGNE), et aux contrats du gros de la bibliothèque de Saint Omer, (le gros de Saint Omer est l'ensemble des données notariales de 1550 à 1750 conservées à la bibliothéque de la ville , consultables sur place , en grande partie relevées par le Docteur Derieux et par Mr Yves Lemaire) on peut déterminer la descendance de Noêl (I) VIGREUX, comme suit.

 

 

Télécharger
ascendance_patronymique_VIGREUX.pdf
Document Adobe Acrobat 13.5 KB