Cette étude reprend celle de Mr Robert CEYTAIRE parue dans la revue « Généalogie pratique dans l’ouest du Pas de Calais », bulletin 123-124, année 2005 de l’association « Les amis du vieux Calais », intitulée « Les BRUXELLE : un essai de classement ».

 

Le patronyme BRUXELLE entre dans l’arbre généalogique de notre famille avec Sarah BRUXELLE (2335) née le 2 avril 1628 à Marck, décédée le 4 juiin 1703 à Oye-plage (62) qui épousa Pierre EVRARD (2334), dont Marie EVRARD (1167) qui se maria avec Anselme LAMOUR (1166) le 29 janvier 1674 à Oye (62). Sarah BRUXELLE pourrait être la fille de Jéremy BRUXELLE et de Madeleine DURIEZ. Elle aurait épousé (s’il s’agit de la même Sarah, avant ou après son mariage avec Pierre EVRARD ?), Pierre GODDIN, le 15 juin 1659 à Marck ; Pierre GODDIN est né le 28 décembre 1625 à Marck, fils de Nicolas GODDIN et de Michelle LEFEBURE.

 

Malheureusement l’étude de Mr CEYTAIRE ne mentionne pas Sarah (de) BRUXELLE. Néanmoins les prénoms Isaac et Sarah, ainsi que l’étude des dates (Sarah est née en 1628, Isaac vers 1610) laisse supposer que Sarah pourrait être une fille, une sœur, une cousine ou une nièce d’Isaac.

 

Cette famille est originaire des Hemmes de Marck dans le Pas de Calais ou on la trouve dès le début du XVIIème siècle alliée aux familles RADIX, EVRARD, AGNERAY.........

 

BRUXELLES ou BRUSSELLE, de BRUSSELLE, BRUSSELS : surnom donné à une personne originaire de Bruxelles ou y ayant séjourné. Bien que figurant sur une liste de marin de Calais en 1723, ce patronyme est essentiellement porté par des marins de Marck et d’Oye. Nicolas de BRUSSELLE, fils de Jérémie et de Marie LECUCQ, se marie en 1670 à Oye avec Marie EVRARD. Le 8 avril 1774, Pierre François BRUXELLES, matelot, et Marie WELS, veuve de Charle HAGNERE, matelote, tous deux habitant aux « Hemes » paroisse de Marck, demandent dispense à l’évêque de Bouloge, en vue de se marier :… « La ditte marie Wels est chargée de six enfants en bas age quelle ne pourroit trouver dautre party dans Lendroit qui vouloit Lépouser et pourvoir à léducation de ses enfants que Le dit pierre françois Bruxelles son parent vue la petitesse du lieu et le genre de leur profession, quen outre ils n’ont aucun bien et son véritablement pauvres… ». Un marin de ce nom a péri en mer.