Généalogie de la famille LEFORT

 

On trouve ce patronyme en basse ville de Boulogne dès le premier registre de Saint Nicolas en 1553. C'est une famille de marchands dont un membre au moins sera échevin au XVIème siècle. Elle semble descendre d'un TASSART- LEFORT, tenant fief de la baronnie d'Hesdigneul en 1477 (de Rosny op. ci. p. 758) dont les descendants sont meuniers et laboureurs au XVIème siècle à Hesdigneul et à Crémarest.

 

La famille de marins dont nous descendons n'apparait en basse ville qu'en 1601 et n'a pas semble-t-il pas de lien avec les autres LEFORT.

 

Un Jean François LEFORT se marie à Boulogne sur mer le 29 octobre 1808 avec Marie Anne Thérèse ANDRIN. Il est né au Tréport, Seine Inférieure (Seine Maritime actuellement), le 12 avril 1777. Son père, au service de la Royale, est décédé à bord du vaisseau Languedoc, le 21 avril 1780.

En l’an VIII il commande la Vengeance qui est équipé de 14 canons et il s’empare en thermidor du Vloy, un lougre sur son lest et en messidor, le Nancy, chargé de cercles, balais et pipes. En 1807 il commande le Rôdeur de l’armement Moleux Crouy qui est armé de 14 canons et de 54 hommes d’équipages. Aidé du Renard, dont le capitaine est THUEUX, il prend le Thomas qui sera vendu pour 16 008 fr 30. (Echec à Nelson, Les corsaires Boulonnais de la révolution à l’empire, Association Boulogne Culture Edition Exposition, 3ème trimestre 2001, ISBN 2 – 9515944 – 0 – 2, page 119).

 

Quel lien avec nos LEFORT, si tant est qu’il y ait un lien ?