Patronyme porté par des marins de Calais et de Boulogne au XVIIIème siècle.

Les "MASCOT" apparaissent à Boulogne sur mer au XVIIeme siècle, leur descendance sur Boulogne n'a pas été très prolifique. Jean François MASCOT émigre à Calais en 1738 où il se marie, et engendre une très importante descendance. Les MASCOT sont essentiellement des marins, ou des gens attachés à la mer (charpentier de marine, marchand de poissons, pêcheur, pilote, etc.) mais certains exercent des métiers qui ne sont pas en rapport avec la mer : on trouve ainsi un François MASCOT, « vieusier » dans les rôles des boues de 1753 et un autre François MASCOT en 1785 dans un dénombrement, qui exerce le métier de cordonnier, métier que Jean MASCOT (I) exerce en 1698 à Boulogne S/mer. Ils étaient en tout cas en basse ville sur la paroisse Saint Nicolas de Boulogne.

 

Nous descendons de cette branche moins représentée qui est restée sur Boulogne par le couple Antoinette MASCOT (39) mariée avec François BUTEL (38) , grand parents maternels de Marie HARS qui épousa Auguste Frédéric Ernest BARON dont Marius, l’arrière grand père de Stéphanie, Lauriane et Sébastien, comme suit.

 

Cette famille de Boulogne sur mer n’a pas été étudiée dans les ouvrages de M. Pierre DAUDRUY