Patronyme porté sur des listes de marin d’Etaples au XVIIème et de Boulogne au XVIIIème. Jacques TUEUX épouse avant 1654 Adrienne HURET, d’où : Jean TUEUX qui épouse en 1695 à Saint Nicolas de Boulogne Jeanne LENOIR ; Jacque TUEUR qui épouse en 1696 à Saint Nicolas de Boulogne Jeanne TROUDE. Contrat de mariage du 7 janvier 1694 : « Par devant les notaires Royaux a boullogne sur mer soubz sont comparu jean tueur compagnon marinier jeune homme a marier fils de jacques thueur aussy marinier et d adrienne huret ses père et mère…assisté et accompagné de jean thueur aussy compagnon marinier son oncle et de Marguerite pouilly sa femme et jean Carie et Catherine Thueur sa femme sa tante, et nicolas de Vuisant et de Joachim thueur sa femme sa tante, d antoine fourny et françoise thueur et jean hurez dit Couttance et jeane lenoir sa femme, ses oncles et tantes, de jean huret et marguerite thueur sa tante, de pierre du Bois et adrienne poure sa femme son cousin germain d’une part, Et jeanne Le Noir jeune fille à marier Et de pierre Le Noir maistre de batteau et de Jeanne Leprestre ses père et mère aussy assisté et accompagneé de Robert Le Noir maistre de batteau son oncle et de marie pruvost sa femme de jean moleux maistre cloutier son cousin a cause de nicole maupin sa femme tous les susnommez dmt en cette ville d’autre part… »Contrat de mariage du 7 janvier 1708 : « Par devant le NOres Royaux…fut present et comparant En sa personne francois Thueur maistre de bahteau Jeune homme à marier assiste Et accompagnés de Jacques thueur son père et adrienne hurel sa mère Et ses parents et amis d’une part Et jeanne palette veuve de oudart cary matelot assisté et accompagné DE jean palette maistre de batheau Et de Charlotte Altazin ses père et mère de Jean palette son frère aisné de jean palette le jeune Et de marguerite hurel sa femme de marie palette sa sœur demeurants toutes les dites comparante En la burière En cette basse ville de boulogne… » Le 2 août 1765 Jacques TUEUX « m(aitr)e de batiment à Etaple…., déclare avoir reçu le commandement du bateau plat de 250 tonneaux nommé « Le saint Jacques » que le sieur Oeuillot a acheté à Rouen en 1763 et qu’il vend au sieur Delport d’Etaple » Durant la guerre de course, Jacques THUEUX se signale au milieu du XVIIIème et Denis THUEUX, à la fin du même siècle, se montre très actif. Quinze marins de ce nom ont été perdus en mer.

Nous descendons deux fois des TUEUX (voir ci – dessous les deux mariages concernés). Ce patronyme semble être assez peu fréquent à Boulogne car l’index des patronymes des deux ouvrages de M. DAUDRUY sur les Familles Anciennes du Boulonnais ne mentionne aucun TUEUX. Il semble bien qu’ils furent marins.