C'est par le mariage de notre ancêtre, Nicolas MaHé (150), que nous avons une ascendance bretonne.

Nicolas MAHéi est venu s’installer à Boulogne sur mer probablement vers 1782, date de son mariage à Boulogne sur mer avec Françoise DOSSEVILLE (151), les bancs ayant été publié à Roscoff ce qui indique qu’il demeurait à Roscoff.


Le père et le frère de Nicolas MAHé étaient perruquier. Aucun lien avec la marine de pêche : Dixième enfant et dernier garçon d’une fratrie de 11, son frère ainé étant devenu perruquier à la suite de son père, notre Nicolas tenta probablement l’aventure en embarquant sur un navire qui faisait le commerce vers le nord de la France.